OKP4 en quelques mots, interview d’Emmanuel Aldeguer – confondateur d’OKP4

9 Mar 2020Actualité

Pourquoi avoir créé OKP4 ?
Depuis longtemps je suis convaincu et fasciné par l’économie de la connaissance. Cela repose notamment sur trois piliers : une économie fondée sur des échanges les plus larges possibles, une économie à somme positive et
une économie circulaire à croissance infinie. OKP4 permet tout cela, en y ajoutant un volet essentiel aujourd’hui, la sécurité et la confidentialité des données.

Pouvez-vous nous présenter rapidement OKP4 ?
OKP4 est une jeune entreprise innovante qui offre un service expert autour de l’ingénierie de la connaissance. Elle souhaite faciliter la mise en place d’écosystèmes éthiques et souverains, encourageant l’échange de données et la production de connaissances.

Vous nous parliez de sécurité, un volet essentiel pour vous, ça se traduit comment ?
La technologie open-source utilisée permet de garantir ouverture et transparence. Toutes les données traitées par OKP4 sont cryptées et conditionnées au Smart-Contract de gestion des consentements. Tous les processus d’échanges sont également sécurisés par des algorithmes dits «cryptographiques asymétriques à clé publique». L’ensemble de notre protocole s’appuie sur une technologie de type blockchain et est «resilient by design» c’est à dire, bâti sur la garantie du respect et de la traçabilité longue des consentements et des données privées.

Au delà de la technologie, n’y a t-il pas essentiellement un frein humain dans le développement de «l’économie de la connaissance» ?
Si, certainement, c’est pour cela que nous accompagnons nos clients sur les aspects de transformation digitale afin que les utilisateurs s’approprient les outils. Nous misons également beaucoup sur le marketing incitatif pour encourager la saisie de données dans les systèmes d’information. Enfin nous accompagnons nos utilisateurs autour d’une démarche de co-construction et d’intelligence collective pour la conduite du changement et le management de l’innovation.