Partenaires d’OKP4, ils témoignent

5 Jan 2021Actualité

La plateforme OKP4 est une innovation de rupture développée de manière incrémentale. La co-construction de l’outil avec des partenaires est au cœur du fonctionnement de notre entreprise. Afin d’expliquer un peu plus en détail notre travail nous avons décidé de les interviewer.

Emmanuel Sené, Responsable Innovation Marketing et Développement chez Océalia

« Cette nouvelle technologie portée par OKP4 permet de se dire qu’il y a des champs des possibles que l’on n’imaginait même pas. La connaissance va générer des modèles, des cartographies, des types d’usages qui vont nous guider dans nos choix commerciaux de manière bien plus pertinente qu’avant. En tant que coopérative agricole, nous sommes convaincus qu’il y a une grande valeur ajoutée à créer. »

Maximin Charpentier, Président de la Chambre d’agriculture Grand Est et de Numagri

« Agréger des données et alimenter l’intelligence artificielle est indispensable aujourd’hui pour mieux répartir la valeur sur la filière agricole, et mettre l’accent sur le travail de l’agriculteur. »

Jean Baptiste Vervy, Président de Wizifarm et agriculteur

« Le futur de l’agriculture ne se fera pas sans l’économie de la connaissance, et la collecte de données en est un axe essentiel. Le brassage va nous permettre de fiabiliser le domaine des relations commerciales, d’une part, et le savoir d’autre part, tout en rationalisant de manière objective et optimale tout ce qui sera collecté. L’usage de ces data nécessite de la bienveillance de la part de tous les acteurs, qui ont tous à y gagner, puisque cette économie crée de la valeur ajoutée pour tous. Elle permet d’aligner les intérêts en équilibrant les relations commerciales, en détectant plus d’opportunités et en permettant un conseil plus fin auprès des agriculteurs. Il s’agit – dans l’intérêt de tous – de tirer des enseignements qui permettront de préconiser des solutions plus efficaces et plus objectives. »

Christian Dubois, Directeur du Développement Commercial pour CERFrance Brocéliande

« J’ai créé “la data est dans le pré” précisément parce que je suis convaincu de l’utilité d’initier une dynamique de partage. Il faut sortir de la dimension statique de la donnée pour entrer dans un schéma de coopération et de coproduction de la connaissance avec l’agriculteur. Grâce aux innovations portées par OKP4 nous – en tant qu’entreprise d’expertise comptable – allons pouvoir transformer les données comptables que nous saisissons en connaissances qui vont nous permettre d’accompagner et de conseiller les agriculteurs. Les contributions de données, entre le financier et la technique, vont permettre, non seulement d’enrichir la qualité de la connaissance, mais aussi de modéliser des parcours qui seront surement plus réalistes et plus productifs ; et ce, toujours dans l’intérêt de l’agriculteur. »

M