Nos actualités

Deux nouvelles arrivées au sein d’OKP4 !

Deux nouvelles arrivées au sein d’OKP4 !

Nous sommes heureux de vous annoncer l’arrivée de deux nouvelles recrues au sein des effectifs d’OKP4. Marine Dechamp-Guillaume, qui rejoint OKP4 en tant que Chef de produit. Elle s’occupera notamment de la gestion des projets des différents cas d’usage qui vont être...

Partager mes données, oui mais à quel prix ?

Partager mes données, oui mais à quel prix ?

On l’entend de plus en plus souvent, les données sont au cœur de tous les grands enjeux des nouvelles technologies, que ce soit le Big Data, l’Intelligence Artificielle (Machine Learning, Deep Learning) et d’autres encore. La base de toutes ces technologies ce sont...

OKP4 à nouveau récompensée par le programme européen DIVA !

OKP4 à nouveau récompensée par le programme européen DIVA !

OKP4, jeune start-up qui développe un protocole incitatif au partage de données, a une nouvelle fois été récompensée dans le cadre du programme européen DIVA. L’an passé l’entreprise avait remporté un prix dans la catégorie Maturation afin de poser les premières bases...

Vers un partage de données généralisé ?

Vers un partage de données généralisé ?

Popularisé avec l’Open Data, qui consiste surtout à un moyen de contrôle de l’activité publique, la mise à disposition auprès de tous des données, pourrait avoir des conséquences positives sur de nombreux secteurs. Un rapport de 2015, commandé à l’époque par Emmanuel...

Les données, l’économie de la connaissance et OKP4

Les données, l’économie de la connaissance et OKP4

Les données sont désormais accessibles, de façon permanente, sous des flux très importants. La convergence entre l'IoT, le big data, les blockchains et l'Intelligence Artificielle entraîne de nouvelles opportunités, augmente le champ des possibles et nous pousse à...

Le partage de données en agriculture, dans quel cadre ?

Le partage de données en agriculture, dans quel cadre ?

Les systèmes d’information agricoles sont peu déployés, peu renseignés et peu interopérables. Or les filières ont besoin de systèmes d’information performants pour mieux évaluer, gérer et valoriser les efforts réalisés et les bénéfices agro-environnementaux associés...